Forum de demo

forum de demo
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Dans les rues de Wildheart le bas.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Symbeluna
Soldat
avatar

Nombre de messages : 49
Race : Humaine
Date d'inscription : 20/09/2007

MessageSujet: Dans les rues de Wildheart le bas.   Dim 23 Sep - 18:52

D'un pas presque hagard, je déambulais dans des rues que je ne connaissais même pas. Les gens se retournaient sur mon passage. Je ne leur accordait ni un regard, ni même une oreille vaguement attentive. après tout, je me contrefichaient de ce qu'ils pouvaient penser de moi. Tant qu'ils ne s'avaisaient pas de ma parler. D'autres me regardaient de travers tout en murmurant aux gens à coté d'eux. Je passais mon chemin, une fois de plus.

Il est vrai que je devais attirer l'attention à cause de ma tenue. Le bout de ma robe vert pâle était un peu noirci, mes chaussures n'auraient pas pu être plus crottées. Et en plus, je devait sentir le cochon grillé. Je tournai dans une rue un peu plus déserte et me regardait dans une vitre. Mes yeux étaient injectés de sang, de grandes cernes bleues pendaient dessous. en fait, on les distinguait à peine, ces cernes, sous la suie qui recouvrait mon visage. Mes cheveux n'étaient pas en reste et formaient un véritable buisson emmélé. Pas très discret tout ça, mais au moins, les ivrog es ne risquaient pas de m'accoster. Par contre, les soldats, si. Je décidai donc de trouver un endroit où je pourrais trouver une tenue plus adéquate.
Mais auparavant, je m'arrêtai devant une fontaine délabrée et profitait de l'eau fraiche pour me laver le visage. Mes doigts comptaient les pièces que j'avais dans ma poche. Une dizaine de Soleils, une trentaine d'Etoiles et cinquante Lunes. bien plus qu'il m'en fallait. Au bout d'un certain temps, je trouvai enfin ce que je cherchais. Une bâtisse en pierre à l'aspect miteux. Au dessus de la porte un ciseau en fer grinçait autour de son attaque. Je tournai la poignée avant de pousser la porte.

La pièce était assez vaste et contrastait avec l'extérieur. Des fen^tres situées en hauteur dispensait la pâle lueur du matin, et des vêtements plus étaient exposés sur des tables en bois foncé. Je regardais ces différents articles lorsque une voix de femme m'interpella.


"Vous désirez ?
- De quoi m'habiller plus confortablement lui répondis-je en lui montrant les bouts de ma robe noircie.
La propriétaire, une femme aux longs cheveux bruns et graisseux, me regarda avant de répondre d'une voix monocorde.

- Et que voulez vous ? Une robe comme la votre, on ne vend pas de ça ici.
- Non, je ne veux pas de robe, un bustier et un pantalon me conviendront très bien. insistai-je tout en laissant apercevoir un Soleil d'or dans ma main. Une lueur de convoitise s'afficha dans les yeux de mon interlocutrice lorsque elle vit la pièce.
- Dans ce cas, veuillez me suivre me proposa-t-elle en ouvrant une porte.
Je la suivi dans la pièce et découvri une deuxième boutique, de meilleur acabi que la première.

- Faites votre choix, je vous en prie. me proposa-t-elle d'une voix mielleuse avant de repartir dans la première pièce.

Je furetai alors parmi les étagères, cherchant quelque chose qui eu pu me convenir. En fin de compte, j'optai pour un pantalon brun foncé, pas trop moulant, ainsi qu'un bustier un peu plus foncé. Je ressorti de la pièce et me dirigeai vers la femme qui loucha vers ce que j'avais choisi avant de m'annoncer d'une voix éraillée:

- Ca vous fera un soleil, et pour un soleil supplémentaire, vous aurez droit à des bottes sur mesure, ainsi qu'à une épée discrète et des poignards. Qu'en dites vous ?
- Finalement, je vais payer deux Soleils. lui répondis-je sans un sourire.

La propriétaire souleva alors une trappe, et m'aida à progresser dans l'obscurité avant de me laisser entrer dans une autre pièce. J'avais bizarrement l'impression que cette pièce là n'était pas franchement censée exister. Enfin, maintenant que j'y étais, je n'allais pas faire ma difficile. Elle me proposa de m'asseoir, ce que je fis, et commença aussitôt à prendre toute sorte de mesures qu'elle griffonait sur un bout de parchemin moisi. Au bout d'un moment, elle me demanda de patienter en regardant quelles armes j'aimerai puis disparu derrière une autre porte.
Je me levai presque immédiatement après et regardai d'un oeil plus qu'intéressé les épées et poignards accrochés sur des panneaux de bois. Après une dizaine de minutes, je choisis une épée de longuer moyenne, avec une garde en métal entourée de je ne sais quel tissus. L'arme était rangée dans un fourreau noir et sobre. L'arme la plus discrète possible, songeai je en repensant à tous les gens armés que j'avais croisé dans la ville basse. Mais mieux valait être prudente. Je pris donc deux poignards en compléments. Tous deux avaient une lame longue d'une trentaine de centimètres environ et étaient rangés dans des gaines en cuir travaillé par l'usage.


- Vous avez fait votre choix ? s'enquit la propriétaire. Je sursautai : je ne l'avais même pas entenu arriver.
- Oui, c'est bon. Je ne vous ai pas entendue entrer. Vous m'avez fait une de ces peurs !! finis je par dire d'une voix un peu plus détendue.
Un sourire se dessina sur les lèvres de la vieille femme, laissant apercevoir de nombreuses dents manquantes.

- C'est normal, tout le monde me dis ça. Tenez, voilà vos bottes ! me rassura-t-elle tout en désignant la paire de bottes brunes qu'elle avait à la main. avec un vague remerciement, je m'asseyait et les enfilait. Toutes deux m'allaient à la perfection et étaient plus confortables que ce que à quoi je m'attendais. Mieux, je pouvais même y glisser l'un de mes poignard récemment acquis.
-Merci beaucoup la remerciai-je tout en lui tendant trois soleils. Pendant que la vieille femme allait les ranger, je ceignait une ceinture noire autour de ma taille et y accrochai les fourreau contenant l'épée. La propriétaire revint alors, tenant dans ses mains une paire de ciseau, des rubans foncés ainsi qu'un sac contenant quelques provisions et un bac d'eau.
Interloquée, je la regardai sans savoir que dire. Elle fit mine de ne pas avoir remarqué ma mine stupéfaite et déposa le tout sur une table.

- A vrai dire, je pensais que ça irait mieux si vous aviez meilleure allure que la votre maintenant. Pour un soleil de plus, vous avez bien le droit à une petite coupe de cheveux. insista-t-elle avec un large sourire.

Malgré mes protestations, elle me fit asseoir sur une chaise et commença à s'attaquer au fourré de mes cheveux. Au moins une demi heure passa ainsi. Une demi heure pendant laquelle j'entendais des coups de ciseaux, et sentait les assauts du peigne. Finalement, quand tout fut fini, elle m'apporta un miroir en cuivre. Mes cheveux m'arrivaient maintenant un peu en dessous des épaules alors qu'avant, ils descendaient presque jusqu'à ma taille. En fait, je les trouvais mieux maintenant. il fallait bien dire que parmi les nobles, plus vos cheveux étaient longs et beaux, plus vous étiez adulée. Comme je ne comotai pas y remettre les pieds avant longtemps, je n'en avais plus besoin. Je pris alors deux des rubans et m'noua mes cheveux en une queue de cheval avant de me laver vraiment le visage.
Dans le reflet du miroir, je crus apercevoir une expression de satisfaction sur le visage de la vieille femme, mais quand je me retournai, elle affichait toujours ce même air un peu absent. Finalement,; elle m'enjoignit de prendre mes affaires et de partir. je n'eu même pas le temps de ressortir que la porte était déjà fermée derrière moi.

Le soleil matinal inondait maintenant les rues de Wildheart le bas. Tout en marchant sur les pavés mélés de terre, je me demandais pourquoi, en allant simplement m'acheter des vêtements, j'avais eu droit à tout ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milo
Soldat


Nombre de messages : 59
Localisation : Nulle part, je suis informel
Race : Inconnue mais pas un nain
Date d'inscription : 03/06/2007

MessageSujet: Re: Dans les rues de Wildheart le bas.   Sam 6 Oct - 21:24

Un homme encapuchonné marchait d'un pas discret dans la rue. Ceux qui le voyaient l'oubliaient presque aussitôt, tellement il semblait banal. Mais il ne l'était nullement. Soudain, il remarqua ce qu'il cherchait depuis plus d'une heure, et se prépara à effectuer ce qui lui donnait de quoi vivre décemment.
Son allure s'adapta à celle de la proie qu'il avait repéré. Une bourse en cuir pendait bien visible à sa ceinture. Le client parfait, car il ne l'avait pas remarqué, et se dirigeait dans une rue moins fréquentée que la place qu'il venait de quitter. Parfait, pensa le voleur. Ce ne serait que plus facile de dépouiller cet homme.
Sa main, lestement, vint pour délester sa victime. Mais avant qu'il ne comprenne ce qui se passait réellement, il se retrouva le poignet tordu par sa cible, qui maintenant lui faisait face.


- Pas de ça, mon ami, pas de ça avec moi,lança t-il, un sourire aux lèvres, sans pour autant liberé le poignet du voleur.
- Aïe, lâchez moi, espèce de fou.
- Si c'est ce que tu veux...

Et au grand étonnement du voleur, il se retrouva libéré. Doucement, il fit jouer les articulations de son poignet, comme pour vérifier que rien n'était cassé, puis reporta son attention sur celui qui aurait dû être sa victime. Mais il avait déjà disparu...

Milo marchait d'un pas léger dans la rue, se souciant peu des regards qui pouvaient se poser sur lui. Il n'était arrivé en ville que depuis quelques temps, un an tout au plus, et pourtant, tout le monde, ou du moins ceux qui fréquentaient les tavernes, le connaissait, pour sa bonne humeur et son humour plus que spécial. Au gré de son cheminement dans Wildheart le Bas, Milo tourna au coin d'une rue qu'on connaissait surtout pour être le commerce d'une couturière aux activités quelques fois douteuses. Voilà à quoi en était réduit le bas peuple, maintenant que le roi Eric régnait sur le royaume. Même l'opposition, qui existait, n'arrivait à rien dans les attaques fréquentes qu'elle menait contre le pouvoir en place. Enfin, chacun faisait ce qu'il pouvait pour survivre...
Mais toutes ces considérations étaient bien loin de l'esprit de Milo. Il venait de voir du coin de l'oeil une jeune femme qui sortait de la boutique de la couturière, et qui déjà disparaissait dans une autre rue. Il hésita un instant, comme pour juger si l'affaire en valait vraiment le prix, puis s'élança à la poursuite de la femme qu'il avait aperçu, dans l'espoir de la retrouver dans le dédale de rues que formaient celles de Wildheart.
Sa connaissance de ce labyrinthe l'aida beaucoup, car il eut tôt fait de la rattraper. Reprenant son souffle, il s'approcha d'elle, avec un sourire charmeur, et tout en la détaillant. Elle portait un pantalon et un bustier de couleur terne, mais qui ne lui enlevaient aucun charme. Son regard se porta alors sur son visage, et son sourire devint encore plus enjoué, si c'était possible. Elle était tout simplement ravissante, avec ses beaux yeux verts comme la frondaison des arbres, son petit nez fin et ses lèvres tout aussi fines et ses cheveux, mi-longs, et d'un beau brun soyeux, retenus par des rubans en une queue de cheval.


- Puis je me mettre à votre service, jeune demoiselle ? demanda t-il d'une voix grave, à l'accent légèrement chantant.

Sa demande n'était qu'une manière polie d'engager la conversation. Une manière qui avait déjà fait fondre le coeur de plusieurs femmes, soit dit en passant...

_________________
Attention, Admin sadique !!! Cherche méchant pour ne plus se sentir seul.



Sadique ? Moi ? Non...
Gwendal...lui aussi n'est pas sadique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Symbeluna
Soldat
avatar

Nombre de messages : 49
Race : Humaine
Date d'inscription : 20/09/2007

MessageSujet: Re: Dans les rues de Wildheart le bas.   Dim 7 Oct - 21:49

Depuis quelque temps déjà, j'avais l'impression d'être suivie. J'aurai pu accélerer le pas, mais cela m'aurait rendue suspecte aux yeux des soldats, en plus d'attirer l'attention. J'avais donc continué ma route comme si de rien n'était, avec le fol espoir que mon mystérieux poursuivant se démasque.

C'est ce qu'il fit, à moins que ce ne soit pas lui qui me suive... Ces doutes s'envolèrent pour être remplacés par la curiosité lorsque il me parla. C'était déjà assez étrange de voir les nobles faire des propositions de service, mais cela l'était encore plus de la part d'un homme somme toute commun, au beau milieu de la partie basse de Wildheart.

Il me fallait pourtant avouer qu'il ne me laissait pas indifférente, avec sa cheveulure noire, accordé à ses magnifiques yeux. Je parvins néanmoins à sauver les apparences et à répondre d'une voix plutôt sèche.


" Je ne vois pas en quoi vos services pourraient m'être d'une quelconque utilité."

J'y étais peut-être allée un peu fort, mais je n'étais pas d'humeur à converser avec un homme qui avait tout d'un coureur de jupon invétéré. Je n'étais pas aveugle à ce point...

" Enfin, si vous tenez tant que ça à me rendre service, que diriez vous de me laisser seule ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milo
Soldat


Nombre de messages : 59
Localisation : Nulle part, je suis informel
Race : Inconnue mais pas un nain
Date d'inscription : 03/06/2007

MessageSujet: Re: Dans les rues de Wildheart le bas.   Mer 10 Oct - 20:36

Malgré ses airs distants, Milo était sûr que son charme opérait sur la belle demoiselle qui lui faisait face. La partie était presque déjà gagnée. Enfin, si bien sûr il espèrait mettre la jeune dame dans son lit, ce qui n'était peut-être pas le cas. Pas pour le moment en tout cas...

- Vraiment, en êtes vous certaine ? insista t-il avec un sourire enjoué. Les services que j'offre peuvent aller bien plus loin que vous ne le pensez...

En fait, pour ceux qui le connaissaient à peu près, les services qu'il offrit pouvait aller du simple renseignement, en passant par une bonne tournée générale, et plus rarement une épaule sur laquelle pleurer pour repartir consoler ensuite. La jeune femme n'avait que l'embarras du choix.

- Mais peut-être aurais je dû me présenter. Milo Sélénios, à votre service.

Et il inclina légèrement le buste dans un simulacre de salut.

_________________
Attention, Admin sadique !!! Cherche méchant pour ne plus se sentir seul.



Sadique ? Moi ? Non...
Gwendal...lui aussi n'est pas sadique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Symbeluna
Soldat
avatar

Nombre de messages : 49
Race : Humaine
Date d'inscription : 20/09/2007

MessageSujet: Re: Dans les rues de Wildheart le bas.   Mer 10 Oct - 21:26

"Ai je l'air de quelqu'un qui ne soit pas sûre d'elle même ? Quand à vos services, je vous répète que quels qu'ils puissent être, je n'en veux pas?." cinglai-je d'un ton glacial.

Cet inconnu commençait à m'enerver sérieusement, avec ses fausses manières. Il n'avait même pas eu la délicatesse de se présenter avant d'offrir ses services. Heureusement pour lui, il répara vite fait cette erreur.

J'esquissai un faible sourire qui n'avait rien d'enjoué. Même ses singeries pour nobles prétentieux ne m'amusaient pas. Un peu raide, je lui répodis alors.


" Et moi, Syrianna."

Je n'avais pas révélé mon vrai nom. Sans doute, qu'il devait figurer en bonne place sur la liste des personnes activement recherchées. Alors, le révéler à cet inconnu, il en était hors de question. J'acceptai néanmoins de me livrer au jeu des questions et des réponses pour diminuer les soupçons.

"et que faites vous par ici, Monsieur Sélénos ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milo
Soldat


Nombre de messages : 59
Localisation : Nulle part, je suis informel
Race : Inconnue mais pas un nain
Date d'inscription : 03/06/2007

MessageSujet: Re: Dans les rues de Wildheart le bas.   Jeu 11 Oct - 21:18

- Si tels sont vos désirs...

Malgré les répliques cinglantes qui fusaient de la délicieuse bouche de la belle Syrianna - un nom magnifique, tout autant que sa propriétaire - Milo gardait bonne contenance. En fait, tous les reproches qu'elle pouvait lui faire glissaient sur lui, comme si il y était imperméable. Ce qui était le cas d'ailleurs.

- Ravi d'enfin connaître le nom d'une si belle nymphe.

Au rythme où les compliments arrivaient, Syrianna risquait de vite devenir une déesse venue des cieux pour réjouir de sa vue les tristes hommes qui n'avaient plus l'occasion de voir de réelles beautés. Enfin, plus la jeune femme le rembarrerait, plus il risquait de se montrer entreprenant, ne serait ce que pour s'amuser. Drôle d'amusement en vérité...

- Pour tout vous avouer, belle dame, je me promenais innocemment dans cette partie de la ville quand j'ai entraperçu l'éclat de votre beauté, et mon cœur, tel un papillon attiré par la lumière, n’a pu que se faire emprisonner par vos beaux yeux…

Si d’habitude, Milo savait se retenir, cette fois-ci, il en avait été incapable. Comment y parvenir face à un être dégageant une telle grâce ?

- Plus sérieusement, vous n’avez pas l’air de venir de ce quartier. Votre port n’a rien de celui des femmes qui vient ici. Mais ce n’est pas un reproche, bien au contraire.

_________________
Attention, Admin sadique !!! Cherche méchant pour ne plus se sentir seul.



Sadique ? Moi ? Non...
Gwendal...lui aussi n'est pas sadique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Symbeluna
Soldat
avatar

Nombre de messages : 49
Race : Humaine
Date d'inscription : 20/09/2007

MessageSujet: Re: Dans les rues de Wildheart le bas.   Ven 12 Oct - 20:47

Je n'en croyais pas mes oreilles. Je venais d'être apparentée à une nymphe par un incoonu. Ca ne fit que renforcer les réticences que j'avais face à lui.... Je m'efforçais de garder un visage impassible pour ne pas l'encourager à continuer. Mine de rien, je commençai à avoir envie de quitter cette rue, et surtout ce Milo.

Je me retins de rire lorsque j'entendis sa tirade amoureuse. Il aurait du être poête, ou tout du moins, se faire embaucher par tous les nobles qui se croyaient plus raffinés les uns que les autres. Et j'en connaissais beaucoup. Suffisament pour savoir qu'aucun d'entre eux n'arrivait à la cheville du jeune homme dans le domaine de la poésie. Mais dans celui des manière à ne pas quitter les gens d'une semelle, si.

Je finis par lui répondre, peut-être un peu plus brusquement que j'aurai du. Mais sa dernière remarque avait éveillé en moi un doute...


"Non, je ne suis pas d'ici, mais d'Asphaldioth ... Vous connaissez ?"

J'espérai ainsi détourner la conversation sur un autre sujet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milo
Soldat


Nombre de messages : 59
Localisation : Nulle part, je suis informel
Race : Inconnue mais pas un nain
Date d'inscription : 03/06/2007

MessageSujet: Re: Dans les rues de Wildheart le bas.   Sam 13 Oct - 21:20

La brusquerie de la jeune femme qui lui faisait face convainquit Milo dans sa pensée. Syriannane voulait pas être reconnue. Ce qui signifiait bien des choses...

- Je vous souhaite donc la bienvenue en ville. Et oui, je connais cette ville de réputation.

Autant jouer le jeu jusqu'au bout. Et puis après tout, son impression était peut-être fausse, et il aurait été dommage de s'attirer les foudres d'une telle femme. Quoique, si cela la rendait plus farouche...

- Et que pensez vous de la capitale et de son dirigeant ? demanda t-il avec une innocence parfaitement feinte.

Milo avait une idée en tête, et la réponse à cette question allait être décisive pour qu'il prenne sa décision.

_________________
Attention, Admin sadique !!! Cherche méchant pour ne plus se sentir seul.



Sadique ? Moi ? Non...
Gwendal...lui aussi n'est pas sadique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Symbeluna
Soldat
avatar

Nombre de messages : 49
Race : Humaine
Date d'inscription : 20/09/2007

MessageSujet: Re: Dans les rues de Wildheart le bas.   Sam 13 Oct - 21:44

"Merci beaucoup... Il est vrai que c'est une belle ville. il y a toujours quelque chose à découvrir à quaque coin de rue. " lui répondis je le plus poliment du monde.

Je sentis un malaise m'envahir lorsque Milo me demanda mon avis au sujet du roi. Une question délicatte s'il en était. Néanmoins, je sus conserver mon sourire, tandis que je cherchais la meilleure réponse qui pu convenir. Je doutai qu'un simple je ne sais pas soit la réponse parfaite. au contraire, elle instillait un doute qui pourrait m'attirer des ennuis. D'une voix décontractée, je fini par tout lui avouer.


"Je ne me permet pas de le juger. C'est un roi parfait, mais en tant qu'homme, il a quelques défauts que les rebelles stigmatisent à outrance..."

Au fond de moi même, j'espérai ne pas avoir trop gaffé. De toute manière, il n'y avait aucune bonne réponse à cette question. alors autant tempéerer. C'est exactement ce que j'avais fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milo
Soldat


Nombre de messages : 59
Localisation : Nulle part, je suis informel
Race : Inconnue mais pas un nain
Date d'inscription : 03/06/2007

MessageSujet: Re: Dans les rues de Wildheart le bas.   Dim 14 Oct - 20:58

- Mais rarement des femmes aussi belles que vous, ajouta Milo à la remarque de Syrianna sur la beauté de la ville, et les découvertes qu'on pouvait y faire.

Intérieurement, il admira sa réponse. Syrianna, de cette façon, ne se plaçait pas pour le parti des rebelles, mais n'était pas non plus à cent pour cent pour les rebelles. Intéressant...


- Et justement, que pensez vous des rebelles ?

_________________
Attention, Admin sadique !!! Cherche méchant pour ne plus se sentir seul.



Sadique ? Moi ? Non...
Gwendal...lui aussi n'est pas sadique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Symbeluna
Soldat
avatar

Nombre de messages : 49
Race : Humaine
Date d'inscription : 20/09/2007

MessageSujet: Re: Dans les rues de Wildheart le bas.   Lun 15 Oct - 19:42

Je souris à la dernière remarque de Milo. N'eussent été ses questions embarassantes, c'était le cas de le dire, j'aurai peut-être été plus décontractée. Mais là, je me demandais même comment il pouvait avoir la folie de poser de telles questions alors que tout le monde pouvait l'entendre...

"Les rebelles sont ce que leur nom indique... Et c'est sûr qu'ils trouveront toujours quelque chose à reprocher au roi, que ce soit fondé ou non." répondis je simplement.

Néanmoins, je commençais à avoir de sérieux doutes quant à la cause à laquelle Soryan était ratachée. Les gens n'abordaient généralement pas le thème des rebelles ou du roi dans leurs conversations, et encore moins avec une inconnue. De tels propos pourraient être mal interprétés et dans ce cas, c'était la prison assurée. J'en arrivai donc à une conclusion qui m'alarma plus qu'autre chose. Milo avait des relations avec l'entourage du roi... et donc...
Je préférai ne pas aller plus loin dans mes scénarios. Je refusai tout simplement de vivre la peur au ventre.


"Et vous, qu'en pensez vous ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milo
Soldat


Nombre de messages : 59
Localisation : Nulle part, je suis informel
Race : Inconnue mais pas un nain
Date d'inscription : 03/06/2007

MessageSujet: Re: Dans les rues de Wildheart le bas.   Ven 19 Oct - 20:40

Une jeune femme bien prudente que cette Syrianna. À croire que c'était la perfection incarnée sur terre pour venir sauver son âme. Mais lui faire remarquer cela aurait dénoté un manque de tact évident, et il ne voulait nullement quitter aussi vite une aussi agréable compagnie. Qui sait ? Il pourrait peut-être rester avec elle jusqu'à ce que la nuit tombe, et bien plus tard...

- D'une certaine manière, ils sont à admirer. Assez fous et courageux pour résister au pouvoir en place, même si il leur a été clairement démontré qu'ils n'arriveraient jamais à rien...

Le regard noir de Milo fit le tour de la rue, à la recherche de gardes éventuels. Mais il n'y en avait aucun. Ce dont il profita pour se pencher vers la jeune femme, et avant même qu'elle ne puisse réagir, glisser à son oreille ces quelques mots :

- Et que feriez vous si vous pouviez les rejoindre ?

Puis aussi promptement qu'il s'était pencher vers elle, il se remit droit, un sourire charmeur aux lèvres, comme si rien ne venait de se passer.

_________________
Attention, Admin sadique !!! Cherche méchant pour ne plus se sentir seul.



Sadique ? Moi ? Non...
Gwendal...lui aussi n'est pas sadique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Symbeluna
Soldat
avatar

Nombre de messages : 49
Race : Humaine
Date d'inscription : 20/09/2007

MessageSujet: Re: Dans les rues de Wildheart le bas.   Ven 19 Oct - 21:34

Je restai stupéfaite. Comment ce Milo pouvait-il ne serait ce que me demander une telle chose ? Mon coeur s'emballa dès que je réalisai que ces mots étaient bien réels. Le risque était beaucoup trop grand pour être couru... que Milo soit un rebelle ou pas. De toute manière, la réponse que j'allais lui fournir n'engageait que Syrianna, pas moi.

"Si je pouvais les rejoindre ? Cela fait une bien grande condition, Monsieur Sélénios riai je avant de reprendre un semblant de sérieux. La question qui se poserait serait plutôt pourquoi est ce que je les rejoindrai."

Je ne cessai de regarder Milo. A ce moment, j'aurai bien aimé pouvoir lire dans les pensées. Et découvrir ce que ce bel homme manignaçait pour me poser de telles questions. En y repensant, c'était plutôt un interrogatoire habilement dissimulé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milo
Soldat


Nombre de messages : 59
Localisation : Nulle part, je suis informel
Race : Inconnue mais pas un nain
Date d'inscription : 03/06/2007

MessageSujet: Re: Dans les rues de Wildheart le bas.   Ven 19 Oct - 23:34

Le sourire de Milo s'agrandit quelque peu en voyant l'air stupéfait de la belle dame qui lui faisait face. Si elle avait été royaliste, elle aurait été choquée, et aurait probablement crié pour attirer les gardes qui patrouillaient dans cette partie de la ville. Donc, cela signifiait que cette idée, aussi saugrenue qu'elle devait paraître, n'était pas totalement rejetée. Un bon point, sur lequel Milo comptait bien s'appuyer.

- La première fois que j'ai aperçu votre radieuse beauté, vous sortiez de chez une couturière qui a une certaine réputation dans cette ville, ou du moins parmi une minorité de la population de ces quartiers. J'en déduis donc que les affaires que vous avez traité avec elle étaient...louches. À moins bien sûr que vous ne soyez rentrée dans la première boutique venue pour vous achetez ces vêtements, qui, sans mentir, mettent à merveille en valeur vos formes.

Il marqua une pause dans ses paroles, puis reprit, le même sourire qui ne le quittait que rarement aux lèvres :

- Alors, réfléchissez bien à ma demande...

_________________
Attention, Admin sadique !!! Cherche méchant pour ne plus se sentir seul.



Sadique ? Moi ? Non...
Gwendal...lui aussi n'est pas sadique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Symbeluna
Soldat
avatar

Nombre de messages : 49
Race : Humaine
Date d'inscription : 20/09/2007

MessageSujet: Re: Dans les rues de Wildheart le bas.   Sam 20 Oct - 11:17

Le sourire de Milo commençait à m'agacer sérieusement, tout autant que ses remarques. Et cela ne faisait que renforcer mes doutes vis à vis de lui. J'aurai pu, non, j'aurai du me servir de mes armes il y a quelques minutes déjà. Cela m'aurait peut-être coup totalement des rebelles... mais vu ma situation, il ne m'auraient sans doute jamais acceptée. Sans laisser transparaître la moindre émotion dans mon regard, je lui répondis :

- Comme vous le voyez, mes habits son neufs... alors, à moins que vous ne figuriez que je me promène nue dans les rues pour na pas abimer de vieux vêtements, vous vous fourvoyez totalement. Et puis, que cette femme ait encore une boutique dément vos propos.

Une demande ? Quelle demande ? tout ce qu'il avait fait c'était me poser des questions...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milo
Soldat


Nombre de messages : 59
Localisation : Nulle part, je suis informel
Race : Inconnue mais pas un nain
Date d'inscription : 03/06/2007

MessageSujet: Re: Dans les rues de Wildheart le bas.   Sam 20 Oct - 13:08

Délicieuse. Tout bonnement délicieuse. Milo ne résistait jamais au charme qui animait les femmes qui lui résistaient. Et celle-ci était particulièrement tenace sur ses positions, il fallait bien l’avouer.

- Pourtant, vous promenez dans la rue nue n’aurait sûrement pas été une si mauvaise idée…

Peut-être était-il allé trop loin sur ce coup, et il aurait bien était étonné de ne pas recevoir le moindre reproche de la part de la beauté avec qui il discutait. Mais il était prêt à prendre le risque, ne serait ce que parce que recevoir une gifle d’une si belle femme…

- Quant à cette marchande. Ce ne sont que des rumeurs qui courent, mais elles ont une nette tendance a ne jamais tombé dans l’oreille des gardes de la ville.

Justement, à ce moment, un garde tourna au coin de la rue, et observa avec suspicion Syrianna et Milo. Puis, comme si il se décidait sous une brusque impulsion, il s’avança vers eux et leur demanda à brûle-pourpoint :

- Déclinez vos identités, mademoiselle. Et vous aussi monsieur.

Milo se tourna, toujours souriant, vers le garde, et lui répondit d’une voix mielleuse :

- Milo Sélénios, pour vous servir.

Le garde fronça les sourcils, cherchant dans sa mémoire une trace de cet homme, puis reporta son attention sur la jeune femme. C’était elle qui l’intéressait.

- Et vous ?

_________________
Attention, Admin sadique !!! Cherche méchant pour ne plus se sentir seul.



Sadique ? Moi ? Non...
Gwendal...lui aussi n'est pas sadique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Symbeluna
Soldat
avatar

Nombre de messages : 49
Race : Humaine
Date d'inscription : 20/09/2007

MessageSujet: Re: Dans les rues de Wildheart le bas.   Sam 20 Oct - 13:41

" Dans ce cas, là nous n'aurions pas fait connaissance. Toutes les personnes de Wilheart ne sont pas des anges."

Par ces personnes, je n'entendais ni les rebelles, ni les partisans du roi, mais la vile catégorie des pervers et ivrognes de tous bords auxquels la conscience n'opposait nul frein à leurs pulsions bestiales.
Restait maintenant à savoir si Milo avait bien compris ce sens là. J'aurais du être plus prudente, mais ce que j'avais dit était tombé dans l'oreille de Milo.

Je haussai les épaules en entendant sa relfexion sur ces fameuses rumeurs. Le seul fait qu'il soit au courant de cela prouvai simplement que les gardes n'étaient peut-être pas au courant, mais que les partisans cachés du roi l'étaient sans nul doute. Il n'y avait qu'à voir la manière dont mes parents étaient morts pour se dire que ce n'était qu'un secret de polichinelle que tout le monde faisait semblant d'ignorer.

J'allais d'ailleurs, lui exposer le fond de ma pensée lorsque un garde apparu au détour d'une rue. Je rendis un regard étonné mais calme et respectueux à son regard suspicieux avant de répondre normalement.


"Je m'appelle Syrianna Alimiaris."

Je me demandais ce que ce garde venait faire ici. Etait ce une simple coïncidence, ou lui avait on ordonné de se rendre ici ? tout simplement parce que l'on m'avait dénoncée ?
Il y avait toutefois une chose qui me réconfortait. en pleine ville, personne ne prendrai le risque de faire de la magie... ce qui voulait dire que j'avais une chance de m'enfuir si les choses tournaient mal...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milo
Soldat


Nombre de messages : 59
Localisation : Nulle part, je suis informel
Race : Inconnue mais pas un nain
Date d'inscription : 03/06/2007

MessageSujet: Re: Dans les rues de Wildheart le bas.   Mer 24 Oct - 16:55

Le garde observa avec attention Syrianna, se contrefichant complètement de Milo, ce qui n'était pas pour le déranger, même si il se rendait bien compte que c'était un manque de courtoisie évident de ne pas venir en aide à une demoiselle en détresse, qui, il fallait bien le dire, ne l'était pas tellement. Après tout, le garde ne pouvait avoir entendu leur passionnante conversation, et rien ne laissait présager que l'un d'eux pouvait avoir des pensées révolutionnaires. Et rien ne laissait présager non plus qu'aucun d'eux n'en ait.
Finalement, après quinze secondes d'une observation minutieuse, le garde fit un vague signe de tête, comme pour se dire que tout était en règle, puis lança, à l'intention de Syrianna, même si Milo ne douta pas un instant que ces paroles s'adressaient aussi à lui :


- Nous sommes à la recherche d'une fugitive d'à peu près votre âge, de longs cheveux bruns, vêtue d'une robe verte. Elle est recherché pour complot contre le roi, et toute personne pouvant nous fournir des indications sur elle sera bien récompensé.

Ayant fini de dire cela d'une voix assez forte et martial, il se permit une expression sympathique, avant de dire :

- Sur ce, bonne journée.

Et il s'éloigna, tournant à l'angle de la rue, pour poursuivre sa garde...

_________________
Attention, Admin sadique !!! Cherche méchant pour ne plus se sentir seul.



Sadique ? Moi ? Non...
Gwendal...lui aussi n'est pas sadique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Symbeluna
Soldat
avatar

Nombre de messages : 49
Race : Humaine
Date d'inscription : 20/09/2007

MessageSujet: Re: Dans les rues de Wildheart le bas.   Jeu 25 Oct - 14:12

Malgré le soulagement qui m'envahissait dans comme une énorme vague, je n'en laissais voir aucune trace sur mon corps. Heureusement que j'avais changé de vêtements, sans quoi j'aurai été repérée. Peut-être pas si Milo ne s'était pas galamment immiscé dans mes pensées. Mais cela n'avait plus d'importance. Le garde avait disparu après que j'ai répondu par un vague hochement de tête avant de lui souhaiter à lui aussi une bonne journée.

J'étais quand même curieuse de savoir à combien exactement s'élevait la récompense pour une quelconque aide à ma capture. La réaction avait décidemment été bien rapide, et je commençais à me demander dans quoi exactement mes parents étaient impliqués pour finir de cette manière... et pour que je sois recherchée aussi activement.

Une question surgit soudain dans mon esprit. Etait ce vraiment moi qui était recherchée ? Après tout, je n'étais sans doute pas la seule jeune femme brune habillée d'une robe verte dans toute la ville. Et il n'avait mentionné aucun nom. Je décida de ne me pas me laisser ronger par toutes ces questions inutiles et envisageai le pire. Pour ne pas être prise par surprise lorsque les ennuis arriveront vraiment.

J'en avais presque oublié Milo, et apparement, le garde aussi. Autant dire qu'il n'était pas activement recherché...


"Bon, eh bien je crois que tout a été dit..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milo
Soldat


Nombre de messages : 59
Localisation : Nulle part, je suis informel
Race : Inconnue mais pas un nain
Date d'inscription : 03/06/2007

MessageSujet: Re: Dans les rues de Wildheart le bas.   Dim 28 Oct - 21:14

- Malheureusement, je pense que oui.

Milo avait regardé partir avec calme le garde. Après tout, il n'avait rien à se reprocher, pas plus que Syrianna, apparemment. Mais le fait qu’une jeune femme ayant un physique semblable en un point à celui de la nymphe qui lui faisait face assombrissait un peu sa bonne humeur habituelle. Fallait-il donc que toutes les beautés qu’il rencontrât fussent des demoiselles au passé obscur ?
Enfin, la question pour l’instant n’était pas primordiale. Syrianna avait raison, tout avait été dit – mais fait, bien loin de là – et ils allaient devoir se séparer. Au fond de lui, Milo espérait que ce ne fut que pour mieux se retrouver ensuite…


- Mais si vous avez besoin de mes services, vous me trouverez facilement. Un mot de vous, et je serai là.

Puis il lui adressa un grand sourire, avant de s’éloigner, encore incertain sur la direction à prendre par la suite. Puis, finalement, il s’éloigna, et disparut…

_________________
Attention, Admin sadique !!! Cherche méchant pour ne plus se sentir seul.



Sadique ? Moi ? Non...
Gwendal...lui aussi n'est pas sadique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Symbeluna
Soldat
avatar

Nombre de messages : 49
Race : Humaine
Date d'inscription : 20/09/2007

MessageSujet: Re: Dans les rues de Wildheart le bas.   Mer 31 Oct - 21:16

Je laissai ses offres de services retomber dans le silence de la rue et n'avais aucune envie de faire appel aux services de Milo. a moins que je ne me retrouve un jour dans une situation telle que je n'aurai rien à perdre en faisant appel à lui. Et puis il était encore un inconnu pour moi, et ce n'était pas ce petit laps de temps passé en sa compagnie qui allait me faire changer d'avis.

Sans dire un mot, je quittai aussi la rue dans une direction opposée à celle qu'avait pris Milo pour ne pas lui laisser à croire que j'avais encore envie d'être en sa compagnie. Je me demandai où est ce que j'allais pouvoir aller après. Si j'étais recherchée, les sorties seraient forcément beaucoup plus surveillées et je risquai de me faire prendre. Un risque que je me refusai pour l'instant de courir inconsidéremment.

Il devait sans doute y avoir un autre moyen de sortir de ce qui allait devenir un piège pour moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans les rues de Wildheart le bas.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans les rues de Wildheart le bas.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Defi pour futurs maires: les marches publics dans les rues
» Le canada dit à Martelly : enlever les fatras dans les rues de PAP
» Missions diplomatiques dans l'eau chaude !
» Dans les rues de Pré-Au-Lard
» Promenade dans les rues

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de demo :: Royaume de Maélor :: Wildheart :: Wildheart le bas-