Forum de demo

forum de demo
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'Aziora

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Melguil
Soldat
avatar

Nombre de messages : 29
Race : humain
Date d'inscription : 23/11/2007

MessageSujet: L'Aziora   Dim 4 Mai - 14:24

C'était un immense bâtiment de pierre grise, recouvert d'un crépis miteux. Deux étages surmontés d'un toit pointus sans aucune prétention.
Rynn frappa à la porte de bois grossier. Sans réponse.


*On dirait qu'il ne sont pas très pressés.*

Elle refrappa une seconde fois contre la porte, avec plus de force cette fois ci. Les coups avaient quelque chose de sinistre, et l'absence de reponse encore plus. Rynn commença à s'impatienter.

*Mais qu'est ce qu'ils fichent ?
- Ils font peut-être une pause déjeuner.
- Peu problable.
- Ou bien alors ils sont sourds.
- Mais ils t'attendent, non ?*

Rynn frappa pour la troisième fois, sans obtenir davantage de réponse.

*Et puis au diable la prudence.*

Elle cria à tue tête.

"Eh oh, est ce qu'il y a quelqu'un ? J'aimerai entrer."

Silence...

_________________


Merci Soryan Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soryan
Rôdeur expérimenté
avatar

Nombre de messages : 221
Race : Inconnue
Date d'inscription : 08/05/2007

Feuille de personnage
vis:
rer:
Offi:

MessageSujet: Re: L'Aziora   Dim 4 Mai - 15:36

Gaëliam arriva joyeusement auprès d'elle. La joie due à l'or s'était légèrement estompée, remplacée par la curiosité, puis disparu face à la consternation.
Il n'y avait visiblement personne pour ouvrir la porte, à croire que la jeune femme n'était finalement peut être pas attendu. Ce qui signifiait qu'il s'était tout bonnement fait roulé. Mais il avait gagné de l'argent en se faisant roulé, et c'était tout aussi bien.
Devant ce manque de réponse flagrant, Gaëliam hésita à s'en retourner d'où il venait. Peut-être valait-il mieux pour lui de s'éclipser discrètement tant qu'il en était temps. Tout ceci avait en effet eu sur lui l'effet déplaisant d'une douche froide.

La méfiance de Gaëliam était revenue au galop, mais sa curiosité aussi. Etrangement, il avait envie de voir ce qui se cachait derrière cette porte. L'attrait de l'inconnu. Il n'avait jamais vraiment su y résister. Et voilà maintenant qu'il l'hypnotisait. Gaëliam secoua la tête pour se débrasser de toutes ses pensées parasites et tenter de se concentrer sur toutes les vibrations qu'il percevait comme autant de sons et de mouvements.
A ce moment, la jeune femme hurla quelque chose que Gaëliam ne comprit pas, tellement cela lui semblait fort. Il renonça à percevoir quoi que ce soit et tapota sur l'épaule de la jeune femme pour attirer son attention.


"Etes vous sûre d'être attendue aussi tôt ?" demanda-t-il presque en chuchotant. Pas besoin d'attirer l'attention, d'autant plus qu'il commençait à faire sombre. Par ci par là, des torches dispensaient des flaques de lumières tremblotantes, mais ce n'était pas assez pour assurer une relative sécurité. Ne souhaitant pas être pris au dépourvu, Gaëliam fit doucement glisser son épée dans la main avant de reprendre.

"Je n'ai pas l'impression qu'il y ai grand monde. Mais si vous voulez, je peux tenter de crocheter la serrure."

il avait dit ça sur un ton malicieux. Evidemment, avec son agilité naturelle et ce que certains pouvaient considérer comme un don, cambrioler et voler étaient devenus ses passe temps favoris....

_________________



Soryan Iliana Gaëliam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumdemo.saveboard.com
Melguil
Soldat
avatar

Nombre de messages : 29
Race : humain
Date d'inscription : 23/11/2007

MessageSujet: Re: L'Aziora   Dim 4 Mai - 17:38

Rynn pivota sur ses talons et fit face au jeune homme.

"Ca ne me semble pas un très bonne idée. A moins de souhaiter mourir, ce qui n'est pas mon cas."
*Et il y a tellement plus simple.*

Rynn fouilla dans le sac qu'elle portait en bandouillère.

*Où est ce que je l'ai mise. Non, ça c'est la nourriture...*

De longues minutes s'écoulèrent...

*Ah, enfin trouvée !!*

Rynn sortit de son sac de grossières clefs en fer tachetées de rouille. Elles étaient reliées entre elle par un fil de cuir épais.

"Surtout si on a la clef pour ouvrir la porte."

Elle frappa une dernière fois, toujours sans réponse. Rynn choisit une grosse clef noir ornée d'un oiseau deployant ses ailes et l'enfonça dans un sourire. Il y eu un discret déclic et la porte s'ouvrit en silence.
Un courant d'air froid sortit de l'Aziora et se faufila jusqu'à leur visage. Rynn fut prise de nausée à l'odeur de charogne qu'il portait.


"Argh, quel puanteur !!"
*Mais que s'est-il passé ??*

Rynn enleva son foulard pour le nouer autour devant son nez.

*Espérons que ça protégera de cette odeur de charogne."

Pas du tout rassurée, Rynn dégaina son poignard et lança un regard de détresse à son guide. Sa voix tremblait légèrement.

"Si vous voulez partir, je vous comprendrai. Mais il se passe quelque chose de louche. et je veux savoir de quoi il retourne. Alors, est ce que vous êtes toujours déterminé à m'accompagner ?"
*Allez, répond oui, s'il te plait... réponds oui.*

_________________


Merci Soryan Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soryan
Rôdeur expérimenté
avatar

Nombre de messages : 221
Race : Inconnue
Date d'inscription : 08/05/2007

Feuille de personnage
vis:
rer:
Offi:

MessageSujet: Re: L'Aziora   Lun 5 Mai - 14:03

Décidemment, Gaëliam allait de surprises en surprises. Non seulement la jeune femme lui avait donné plus de pièces d'or qu'il n'en avait jamais rêvé pour le remercier, elle avait hurlé en pleine nuit pour qu'on lui ouvre, et voilà maintenant qu'elle fouillait dans son sac comme si de rien était.
Le Garou la regarda faire avec une certaine appréhension. Jamais il n'aurait cru quelqu'un capable d'agir comme ça, en pleine nuit qui plus est. La meilleure manière d'attirer les détrousseurs en tout genre. Mais quel besoin pouvait-elle avoir de fouiller dans ce sac ? Peut-être pour chercher d'autres pièces d'or, mais Gaëliam lui même ne croyait pas à cette idée pourtant alléchante.


" Et que cherchez vous ainsi ?" fini-t-il par demander avec une pointe d'impatience dans la voix. Il ne voulait pas la brusquer, ni lui paraitre désagréable. Juste lui faire quitter les yeux de l'intérieur du sac, histoire qu'elle se rende compte de la situation qui était maintenant la leur. deux personnes armées certes, mais tout de même vulnérable face aux bandes expérimentées qui pouvaient roder la nuit.

Gaëliam n'était pourtant pas au bout de surprise. A peine sa question posée, la jeune femme venait d'exhiber fièrement un trousseau de clés, et dire comme si de rien n'était, qu'elle avait celle pour ouvrir la porte. Gaëliam failli s'étouffer de surprise à cette nouvelle pour le moins inattendue. Une fois remis, il en vint à se demander pourquoi diable, elle avait frapper à la porte au lieu de l'ouvrir directement... Tout ceci échappait totalement à sa compréhension.
L'ouverture de la porte le tira de ses méditations. non pas par le bruit qu'elle avait fait, mais par l'atroce puanteur qui en avait profiter pour se faire la malle.
Gaëliam fronça les narines et s'écarta de devant l'ouverture silencieuse en retenant sa respiration. L'odeur s'insinuait dans ses narines, submergeait totalement son odorat dans une vague pestilentielle. Même sa salive avait un arrière gout de charogne de plus en plus prononcé. Gaëliam cracha par terre et se hâta de trouver un courant d'air frais pour l'aspirer goulument.


" On risque surtout d'avoir de sérieux ennuis, à ce rythme..."nasilla alors Gaëliam. Il était retourné près de la jeune femme, le nez pincé par sa main gauche, et machouillait une pâte à base de menthe pour diluer les effets de la puanteur.
En même temps, il réfléchissait à ce qu'il allait faire. Oui, c'es sûr, quelque chose clochait, et comme elle l'avait si bien dit, c'était aussi louche. en bref, ça sentait les ennuis à la ronde, sans compter la mort.


"Bon d'accord, je vous accompagne, mais seulement une dizaine de minutes. Et après je pars. Ce n'est pas que votre compagnie me déplaise, mais j'ai envie de voir l'aube se lever, si vous voyez ce que je veux dire... Bon alors, on entre ou pas ?"

En ce moment, il aurait bien aimé qu'elle lui réponde non...

_________________



Soryan Iliana Gaëliam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumdemo.saveboard.com
Melguil
Soldat
avatar

Nombre de messages : 29
Race : humain
Date d'inscription : 23/11/2007

MessageSujet: Re: L'Aziora   Lun 5 Mai - 22:03

Rynn eut un petit reniflement dédaigneux.

*Pas si courageux que ça, en fin de compte... Mais il a accepté, c'est l'essentiel.*
" Oh oui, je comprends tout à fait, ne vous en faites pas pour ça."
*Mieux que tu ne te l'imagine, en fait...*

Rynn fit un premier pas vers l'entrée de l'Aziora. Tout était d'un calme de mort. Elle inspira pour se donner du courage.

*Allez courage ma vieille, il n'y a que des hommes dans cette ville. Pas de monstres. Rien de tout ça.*
"Après tout, il n'y a personne dedans, n'est ce pas ?"

Sur cette bravade, elle franchit le seuil de la porte.

*Et on n'y voit goutte évidemment.*

Ici, la puanteur régnait en mâitre. Rynn eu l'agréable surprise de ne plus rien sentir au bout de quelques minutes.
Elle progressait à taton, sa main droite appuyée contre un mur. Soudain, elle trébucha sur quelque chose.


"Et merde !!!"
*En plus, je tiens même plus sur mes pieds.*
"Faites attention, il y a des choses qui trainent par terre."

Elle essaya de voir quelle était la chose. Rynn tâta le sol jusqu'à toucher ses mollets et tocha enfin quelque chose.

*C'est bizarre, c'est rapeux, comme du tissus. C'est mou e froid.*

Son doigt glissa sur quelque chose de visqueux.

*Mais qu'est ce que c'est ?*

Rynn se lécha le doigt. Ca avait un gout métallique en plus de celui de la charogne.

*Non, ce n'est pas...*
"Essayez de trouver une torche, il doit bien en avoir dans le coin !!!"
*Et voilà que ta voix part dans les aigus. Beau travail....*

_________________


Merci Soryan Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soryan
Rôdeur expérimenté
avatar

Nombre de messages : 221
Race : Inconnue
Date d'inscription : 08/05/2007

Feuille de personnage
vis:
rer:
Offi:

MessageSujet: Re: L'Aziora   Mar 6 Mai - 13:58

Maintenant qu'il s'agissait d'entrer dans l'Aziora, Gaëliam sentait clairement qu'il n'en avait, après tout, pas si envie que ça. Il avait les pièces d'or, et il pouvait partir maintenant, et laisser l'autre se débrouiller toute seule. Après tout, elle avait bien réussi à s'enfoncer aussi loin dans la ville basse sans s'être fait ni estropiée ni tuée. elle, une femme, et seule qui plus est. Le Garou n'avait rien de particulier contre les femmes, mais dans une ville comme celle ci, la nuit pouvait s'avérer extrèmement dangereuse pour les représentantes de la gente féminine.
Tout compte fait, il aurait peut-être du l'amner à un endroit où elle aurait été en sécurité, au lieu de la guider jusqu'ici. ne serait-ce que pour le confort de ses narines. Et de sa tête aussi. Elle lui faisait un mal de chien sans qu'il ne sache vraiment pourquoi.

Quant à savoir q'il n'y avait personne, Gaëliam n'en était pas si sûr que ça. Oh oui, c'est sûr, il pouvait n'y avoir personne, mais il pouvait y avoir quelque chose, ou plusieurs choses même si ils jouaient de malchance. Des choses dans la catégorie desquelles il appartenait, autrement dit des Garous en tout genre. L'éventail de choix était tellement large qu'il en donnait le frisson.
Mais tout de même, ne pas oser entrer dans un bâtiment. Lui, quelqu'un habitué depuis un certain temps à zoner dans les rues de Wildheart le bas. Tellement habitué qu'il devait la connaitre comme sa poche. Et voilà qu'il rechignait à faire ce qu'une nouvelle en ville n'hésitait pas à faire.
Gaëliam sentit comme une bouffée de honte monter en lui. non, il ne serait pas dit qu'il était un lâche. Fulminant contre lui même, il entra dans la bâtisse.

Pas de surprise quant à l'odeur, elle était encore pls infecte que sentie à l'extérieure. Pas plus qu'au sujet de l'éclairage, totalement inexistant. La seule surprise vint du juron que la jeune femme lâcha. A cela, Gaëliam n'était pas du tout habitué. Mais bon, elle avait la gentillesse de l'avertir et de trouer une torche. Pas très évident dans cette obscurité gluante. Mais lui avait quelques talents en réserve.
Gaëliam fit taire toutes ses réserves, ainsi que le monde extérieur. Pendant quelques secodes, il serait atrocement vulnérable, mais l'odeur éloignerait bon nombre d'intrus. doucement, il laissa sa partie animale prendre le dessus. Imprceptiblement, les écailles gagnèrent du terrain, et les vibrations devinrent de minis seismes. N'arriverait-il donc jamais à avoir ce qu'il voulait, et uniquement cela. Gaëliam ne voulait pas de la peu de serpent, juste la vision.

Lentement, la pupille verticale de ses yeux dorés s'aggrandit. L'obscurité reflua un moment. Il vit indistinctement la position de la jeune femme avant de se concentrer sur les murs. Les toches devaient être accrochées aux murs. Gaëliam se concentra davantage, juqu'à ce que les images qu'il recevaient aient la clarté suffisante. Un sourire dévoila ses dents atypiques lorsque il en remarqua une. Et dire qu'elle était si près.


"Sssa y ssss'en ai trouvée ssssune !!"

Ah tiens, il avait oublié son sossotement. Gaëliam retourna vers la porte et retrouva un état "normal" puis alluma la torche avec ses silex avant d'entrer à nouveau dans la pièce. A la lueur de la torche, il vit la jeune femme assise, agenouillée ou accroupie, il ne savait pas, ainsi que ce sur quoi elle avait sans doute trébuché...

_________________



Soryan Iliana Gaëliam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumdemo.saveboard.com
Melguil
Soldat
avatar

Nombre de messages : 29
Race : humain
Date d'inscription : 23/11/2007

MessageSujet: Re: L'Aziora   Mer 7 Mai - 21:36

* Maintenant il sossote. Bravo ma vieille, tu as tiré le bon numéro. Bon, il allume cette torche ou pas ?*

Un discret crépitement lui annonça que la torche venait d'être allumée.

*Bien bien, voyons voir sur quoi j'ai trébuché.*

Rynn commença par mettre sa main devant les yeux. Elle était souillé d'une substance rouge sombre.

*C'est.... du sang ?! Mais alors...*

elle se retourna et son visage se teinta du froid. Le cri d'horreur qu'elle voulu poussé resta emprisonné dans gorge.

" Ce... ce n'est pas ... possible."

Un cadavre gisait sur le sol dans un mare de sang pas encore sec. Il était transpercé en de nombreux endroits.

*Sans doute par une épée ou une arme dans ce genre.*

Rynn surmonta tant bien que mal son dégout et regarda le visage. il était figé dans une expression d'incompréhension totale.

* Il a été pris par surprise... Mais où sont les autres ??*

Rynn se releva en titubant et croisa le regard de son guide. elle frisonna malgré la température assez tiède.

"Il est mort...."

Les mots avaient quitté sa gorge nouée.

"Il est mort...."

Rynn n'arrivait pas à oter la vision du corps sans vie de son esprit. elle était totalement débousollée et sur le point de craquer mentalement. Elle voulait hurler, fuir, pleurer en même temps. Mais...

*Je dois savoir pour mon oncle...*
"Il... y ... a peut-être des survivants. nous devons les chercher."

L'assurance dans sa voix s'était définitivement envolée.

*Je dois savoir !!*

_________________


Merci Soryan Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soryan
Rôdeur expérimenté
avatar

Nombre de messages : 221
Race : Inconnue
Date d'inscription : 08/05/2007

Feuille de personnage
vis:
rer:
Offi:

MessageSujet: Re: L'Aziora   Jeu 8 Mai - 16:54

Gaëliam sentit son sang devenir plus froid qu'il ne l'était déjà à la vue du corps et de la mare de sang qui étendait doucement ses bords visqueux. C'était donc cela l'explication de cette infâme odeur qui imprégnait l'endroit. Le garou n'arrivait pas à dtécher ses yeux du spectecle. Il en avait pourtant vu des morts, il avait même été à l'origine de quelques uns. Mais à chaque fois, c'était pour défendre sa vie. Qui aurait pu condamner de telles motivations.
Mais de voir ce cadavre, là, affalé de tout son long sur le sol, c'était presque insuportable. Gaëliam parvint toutefois à occulter sa répulsion pour s'approcher de la jeune femme. Visiblement, elle ne s'attendait pas du tout à ça. Qui aurait seulement pu ? Cette question déclencha chez le jeune homme une vague de culpabilité. Il aurait du y penser et insister pour passer en premier. Et au lieu de ça, il avait préféré penser à de l'or. Il avait décidemment était plus que pitoyable sur ce coup là.


"Allons, calmez vous." dit-il d'une voix apaisante à la jeune femme.
Gaëliam se sentait étrangement inutile et ses propres mots résonnaient bizarrement à ses oreilles. comme s'ils avaient plus été prononcés pour le calmer lui. Le Garou soupira et entraina la jeune femme loin du corps. qu'elle le regarde comme elle le faisait en répétant "Il est mort" avait quelque de particulièrement malsain.


"On va aller voirdans les autres pièces. Si ça se trouve, c'est le seul... enfin, il était peut-être seul quand ça s'est passé ..." fit-il dans une tentative de redonner un peu d'espoir à la jeune femme.
Lui même avait envie de partir d'ici sur le champ, mais il sentait que s'il venait à laisser la jeune femme derrière lui et surtout dans son état, il le regretterai immanquablement. Et dire qu'il l'avait suivie pour de l'or. Cette pensée lui arracha un faible soupir.


"Je passe devant, d'accord ?"

sans même attendre une réponse, Gaëliam passa devant le jeune femme en tendant la torche devant lui. Il espérait ne pas tomber sur d'autres cadavres aussi sanguinolents, ou pire, sur d'autres nettement plus décomposés.
Brusquement il se figea et tendit l'oreille. Il lui semblait avoir entendu quelque chose. comme un faible grattement ou raclement contre du bois ou de la pierre - la panique aidant, il était sur le moment incapable de le déterminer exactement - qualque part au dessus de lui. Instantément, il fit signe à la jeune femme de rester silencieuse.

_________________



Soryan Iliana Gaëliam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumdemo.saveboard.com
Melguil
Soldat
avatar

Nombre de messages : 29
Race : humain
Date d'inscription : 23/11/2007

MessageSujet: Re: L'Aziora   Sam 10 Mai - 13:37

" Da... d'accord."
*Allez vas-y, reprends toi... tu le dois.*

Elle esquissa un mouvement comme pour pleurer sur l'épaule du jeune homme mais se retint au dernier moment.

*Sois forte. Maman aurait voulu que tu sois forte.*

Rynn essuya les larmes qui avaient commencé à perler sur ses joues. Son crops cessa de trembler et elle dit d'une eptite voix.

"Je vous suis."

Elle le suivit, guidée par la lumière de la torche. Lorque il s'arrêta brusquement, elle lui rentra dedans.

"Exc..."

Elle s'interrompit net devant le signe de son guide.

*Mais pourquoi il ne s'arrête, il n'y a rien ?*

Ce fut alors que, à la limite de la tâche de lumière une silhouette sombre nantie d'une figue blanche apparue.


" Oh, mais quelle charmante compagnie avons nous là ?"

* Mais qui c'est ?*

" Azvelus Machivelus de Carathnus pour vous servir."

* Cette voix. Elle... elle. Ne te laisse pas charmer. Garde ton self controle.*

Rynn se pinça pour se forcer à réfléchir et regarder l'apparition. Vêtements passés de mode, longs cheveux noirs tirés en arrière, peau blafarde, canines un peu longues.

"Un vampire !!"


"Exact. Et vous formez un délicieux horsoeuvre, tous les deux !! Lequel veux passer en premier ?"

_________________


Merci Soryan Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soryan
Rôdeur expérimenté
avatar

Nombre de messages : 221
Race : Inconnue
Date d'inscription : 08/05/2007

Feuille de personnage
vis:
rer:
Offi:

MessageSujet: Re: L'Aziora   Dim 11 Mai - 12:15

Gaëliam manqua de sursauter devant l'apparition. Il ne l'avait ni entendue ni perçue. Comme s'il s'était téléporté dans un claquement de doigts. Sur le coup, le Garou se sentit particulièrement minable ne n'avoir rien prévu. Il n'était qu'un incapable. Un croisement entre un lézard et un humain qui avait du rater.
Puis le souvenir du raclement lui revint en mémoire. C'était sans nul doute ce vampire. A moins que ce ne soit un survivant, mais Gaëliam préférait ne pas trop compter la dessus. Les histoires disaient que les vampires étaient des monstres sanguinaires et sans pitié. capable d'entendre un coeur battre à des centaines de mètres à la ronde. Alors pourquoi aurait-il laissé des survivants ? Et maintenant, il voulait faire d'eux ses victimes. Mais il y avait comme un léger couac dans tout cela.


"Je crains de ne pas être à votre gout, voyez vous." agffirma Gaëliam avec un long sourire ironnique.

Sous les yeux du vampire, il commença à défaire les boutons de sa chemise pour dévoiler son torse. A la place de la peau et des poils que l'on trouvait chez tout homme, son torse était recouvert d'écailles comme celui d'un sepent qui luisaient à la lumière des torches. Puis, une fois sa veste refermé, il ouvrit grand la bouche pour laisser apercevoir deux crochets parmi des dents relativement normales.


" Vous avez toujours envie de vous rassasier avec moi ?" ajouta-il le plus naturellement du monde. Il marqua une courte pause puis renchérit. " Et je suis à sang froid, si vous voulez tout savoir..."

Gaëliam lui décocha son sourire le plus ironique et attendit la réaction du vampire. Si les choses allaient mal, il pourrait toujours essayer de lui enfoncer la torche dans le coeur...

_________________



Soryan Iliana Gaëliam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumdemo.saveboard.com
Melguil
Soldat
avatar

Nombre de messages : 29
Race : humain
Date d'inscription : 23/11/2007

MessageSujet: Re: L'Aziora   Lun 12 Mai - 21:46

"Oh, comme c'est ennuyeux..."

Le vampire reporta son regard sur Rynn. Sa langue vint lécher ses canines avec gourmandises.

*regarde moi encore une fois comme ça, et je te ferai passer l'envie d'exister.*

Rynn le foudroya du regard.

"Il faudra nous tuer avant..."
*Et espérer qu'on sera les plus forts.*

Elle dégaina ses poignards avec un air déterminé.

*Ils seront peut-être un peu courts... Mais tant pis.*

Elle se mit en garde, les yeux brillants de fureur.

"Tu vas payer pour tout ce que tu as fait, sale monstre !!"
*Tu va commencer par payer pour cemort.*

Le vampire prit un air offensé.


"Moi, un monstre ? Vous ne vous êtes point vu. Un garou et une humaine. Un serpent garout devrai-je dire ..."

*Un serpent garou ?*

[i]Rynn recula d'un pas.


*Alors il n'est pas vraiment humain.
- Mais c'est le seul qui puisse t'aider. Fuir ne servirai à rien.*

Elle prit son courage à deux mains et se rapprocha.

"Vous savez quoi, je m'en fous. Parce qu'on va vous tuer. Une bonne fois pour toute !!!"

_________________


Merci Soryan Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soryan
Rôdeur expérimenté
avatar

Nombre de messages : 221
Race : Inconnue
Date d'inscription : 08/05/2007

Feuille de personnage
vis:
rer:
Offi:

MessageSujet: Re: L'Aziora   Mar 13 Mai - 20:50

Gaëliam approuvait de tout coeur les pulsions meurtrières de la jeune femme. Lui même avait commencé à en avoir à la vue seule du vampire, mais il les avait réfréné, jugeant que cela pourrait éventuellement s'attirer les foudres de la jeune femme. Il y avait des idiots qui pensaient que tout pouvait se régler avec le dialogue. Cela aurait été autour de leurs cadavres vidés de leur sang en ce qui les concernait. Mais bon, la jeune femme voulait elle aussi trucider le vampire. C'était une bonne chose.
L'adrénaline commençait à circuler à grands bouillons dans les veines du garou, entrainant avec elle le courant d'une haine ancestrale. Rien que pour s'offrir la satifaction de damer le pion à ce monstre d'arrogance, Gaëliam répliqua d'un ton où l'hypocrisie suintait.


"Lézard Garou, pas serpent. Et pour tout vous dire, il semblerait que votre petit jeu n'ai pas marché."

Il n'ajouta pas que cela l'avait profondément énervé que son secret ait ainsi été révélé. Ni que avec ou sans l'aide de la jeune femme, il serait resté pour avoir le plaisir de planter son épée dans le coeur de ce monstre, ou de le décapiter selon l'occasion.

"Et il me semble que les gros lézard mangent les chauves souris..." fit-il remarquer en toisant le vampire d'un regard haineux.

En dépit de toute cette agressivité, Gaëliam n'était pas trop assuré de leur victoire. Les vampires étaient réputés pour avoir une force surhumaine. Enfin, c'est ce que disaient les histoires. Restait maintenant à attester ou à réfuter ces propos. Le garou préférait nettement la seconde option.
Il ferma les yeux et laissa sa partie animale parler pour lui. Dans la lumière tremblotante de la torche, son aspect commença à changer. Ses ongles devinrent des griffes, la peau de ses membres se couvrit d'écailles, et ses yeux devinrent semblables à ceux d'un reptile. Malgré cette transformation, Gaëliam conservait un aspect grosso modo humain, même s'il ne devait plus figurer dans les canonsd de la beauté.

Avec un sorte de sifflement, il se jeta sur le vampire avec toute la vivacité d'un lézard pour tenter de lui transpercer le coeur.

_________________



Soryan Iliana Gaëliam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumdemo.saveboard.com
Melguil
Soldat
avatar

Nombre de messages : 29
Race : humain
Date d'inscription : 23/11/2007

MessageSujet: Re: L'Aziora   Mer 14 Mai - 19:19

Le vampire afficha un air songeur.

*Pauvre petit imbécile, tu n'es bon qu'à ramper sous ma botte !*
" Mais qui vous dit que je ne suis pas l'exception qui confirme la règle ?"


Le vampire souria sauvagement. Il n'eu pas le loisir d'argumenter davantage.

*Mais il est fou !!*

Rynn regardait avec effarement son guide attaquer le vampire.

*Personne n'a jamais fait ça...
- Non, on ne t'a juste jamais raconté que quelqu'un avait fait un jour ça.
- Oh le ferme !*

La voix de la raison se tut. La jeune femme regarda une dernière fois le vampire et son guide.

*S'il le fait, pourquoi pas moi ?*

Avec un cri suraigu, elle se jeta à l'assaut du vampire. Elle ne visait rien en particulier.

*Avec un peu de chance, je le toucherai...*

Le vampire ne broncha pas devant ses deux assauts.


" Vous êtes d'un ennui mortel."

Il s'écarta au dernier moment de l'arme de Gaëliam et donna une pichenette sur le poignard de Rynn.

" Vraiment pitoyable. Mais laissez moi vous montrer ce qu'est un vrai combat."

Le vampire se déplaça si vite qu'il se retrouva derrière Rynn en un rien de temps. Il approcha sa tête de son cou.

"On fait moins la maline maintenant, n'est ce pas ?"

Rynn senti un affreux choc dans son dos et valdingua à travers la pièce. Le vampire tourna la tête vers le Garou.

"A ton tour, moins que rien."

_________________


Merci Soryan Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soryan
Rôdeur expérimenté
avatar

Nombre de messages : 221
Race : Inconnue
Date d'inscription : 08/05/2007

Feuille de personnage
vis:
rer:
Offi:

MessageSujet: Re: L'Aziora   Sam 17 Mai - 17:05

Non !!! Ce cri était sur les bords des lèvres de Gaëliam mais refusait bonnement de sortir. Dans un silence terrible, le garou vit la jeune femme voler dans les airs et percuter le sol. Il n'avait pas réussi à abattre le vampyre, et voilà ce qui arrivait...

"Tu vas payer pour tout ça, saloperie !" marmonna Gaëliam entre ses dents.

Il sentait la paur l'envahir tout doucement et saper insidieusement ça détermination. Gaëlaim regarda son bras commencer à descendre et l'air de satisfaction du vampyre, puis la jeune femme et le cadavre.
comment pouvait-il laisser ces choses se passer sans réagir. Se laisser tuer, laisser tuer la jeune femme. Des images défilèrent dans sa tête en une sarabande infernale. Il avait déjà laissé trop de personnes mourir. Il allait crever le vampyre, quoi qu'il en coute.


"Tu va crever !!!" hurla-t-il à pleine voix.

Un topurbillon de haine et de colère submergea tout son être, et un instinct bestial émergea du plus profond de son âme. Il n'allait pas laisser cet intrus s'installer sur son territoire !!
Les mains de Gaëliam commencèrent à se couvrir d'écailles, et sa température commença à chuter.
Il jaillit sur le vampire et appliqua sa force dans un seul coup pour décapiter le vampyre.


"Crève !!!!!!!!"

_________________



Soryan Iliana Gaëliam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumdemo.saveboard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Aziora   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Aziora
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de demo :: Royaume de Maélor :: Wildheart :: Wildheart le bas-